Après s’être vu refusé une clause d’utilisation obligatoire des joueurs Chinois en Ligue 2 car non réglementaire, le nouveau sponsor de la deuxième division  a décidé de récompenser financièrement les clubs qui feront jouer des joueurs Chinois.

C’est un accord financièrement intéressant pour les clubs de Ligue 2, qui s’appellera dès la saison prochaine Liga Pro Ledman, puisque le nouveau sponsor est prêt à récompenser financièrement les clubs qui feront évoluer des joueurs de nationalité Chinoise.

Selon un document révélé par l’édition de ce Mercredi du journal "Abola", voici le montant des primes que toucheront les clubs pour l’utilisation de joueurs Chinois.

Pour 30 minutes de jeu, 1000€, pour 45 minutes (si joueur titulaire), 2000€, et pour 60 minutes de jeu 1500€. Ces montants sont valables pour la première saison, mais dès la saison 2017/2018 ces montants seront augmentés de 500€, et ce par match et par joueur.

A cela peut s’ajouter une prime supplémentaire pour l’inscription de deux joueurs Chinois plus un joueur U19 et un entraineur adjoint d’un montant de 60 000€ en 2016/2017, 80 000€ en 2017/2018 et 100 000€ en 2018/2019.

Dans l’accord de sponsoring est également inclus la retransmission télévisée d’un match par journée de championnat en Chine, Japon et Corée du Sud. Le choix de cette retransmission  sera décidé par l’opérateur Chinois et rapportera  40 000€ par match en 2016/2017, 50 000€ en 2017/2018 et 60 000€ en 2018/2019.

A savoir que le montant du naming de la Ligue 2 n’as pas encore été révélé, et il devrait en principe être repartit entre tous les clubs du championnat.

                                                                                                                                                                        

A la recherche d’un deuxième sponsor :

 

Pedro Proença,  président de la Ligue Portugaise des Clubs , se trouve toujours en Chine, il serait activement à la recherche d’un deuxième sponsor pour la Ligue 2. Cela était déjà arrivé avec la première Ligue qui à l’époque était sponsorisé par Zon et par Sagres, et c’est ce format que l’homme fort de la Ligue cherche à renouveler pour le deuxième échelon du championnat national.

 

 

e-max.it: your social media marketing partner