Le Sporting réclame un penalty lors du Benfica-Feirense
Si l'on croyait que l'arbitrage vidéo allait résoudre les problèmes au Portugal, c'était se mettre les doigts dans l'œil. Après les polémiques de la semaine dernière, voir notre article, voici que deux nouvelles polémiques qui ont surgi lors du Sporting- Rio Ave et Benfica-Feirense.
 
 
Les polémiques ne sont pas prêtes de s'arrêter dans le foot Portugais et ce, malgré l'arrivée de l'arbitrage vidéo qui avait jusqu'à présent réussi à calmer un peu les choses. Si la semaine dernière les erreurs ne changeait rien au résultat, celles d'hier soir (vendredi) ont par contre été décisives. 
 
Tout a commencé après la victoire du Sporting sur Rio Ave (1-0), après la rencontre, le compte twitter de Benfica dédié uniquement à la presse, a vivement critiqué le vidéo arbitre réclamant d'un hors-jeu lors du but victorieux de Bas Dost

#Benfica se plaint d'un hors jeu de #BasDost lors du but de la victoire du #SportingCP face à #RioAve Retrouvez toute...

Publié par Footugal France sur vendredi 27 octobre 2017
 
 
Sur cette action il est difficile de se faire un jugement impartial, étant donné que si hors-jeu il y a (une analyse des images plus poussée semble nécessaire), il est réellement minime et il peut être facilement compris et accepté que les arbitres n'aient pas sifflé, car en cas de doute, c'est l'infracteur qui doit être bénéficié. 
Pourtant cela n'a pas empêché Benfica de critiquer vivement cette décision et la réponse du Sporting CP ne s'est pas faite attendre.
 
À peine quelques heures plus tard, Nuno Saraiva (directeur de communication du Sporting) s'en est également pris à l'arbitrage de la rencontre entre Benfica et Feirense (victoire des aigles 1-0), mais également à Benfica TV qu'il accuse d'avoir délibérément caché la rediffusion de cette action litigieuse :
 
" À Vila do Conde, le VAR a de nouveau été exemplaire. Le but de Bruno Fernandes invalidé comme il se devait. Au stade de la Luz, à la 50e, le penalty de Luisão était parfaitement clair. Ceux qui se font passer pour les chevaliers servants de la vérité et de la transparence, devraient avoir honte quand la télévision qui les retransmets ne montre pas une seule répétition de l'action afin que la vérité continue d'être altérée". 

Images de l'action visée:

Une chose est sure, même si l'arbitrage vidéo est une claire avancée pour le football, il paraît désormais clair que cela ne va en aucun cas, apaiser les tensions entre les 3 grands portugais et même avec les plus petits qui restent pourtant les principales victimes. 

Alors selon vous, ces tensions sont-elles comme dit Rui Vitoria, "une question de culture portugaise" ? Ou alors êtes-vous de ceux qui croient que l'arbitrage est incompétent et ou, corrompu ?
e-max.it: your social media marketing partner