Ricardinho vs Azerbaïdjan
Le Portugal s’est baladé ce mardi soir à Ljubljana en infligeant une grosse correction 8-1, à une pourtant réputée équipe Azéri qui, après avoir ouvert le score, n’a rien pu faire face à la puissance de feu Lusitanienne, plus que jamais meilleure attaque de la compétition, la Seleção gagne peu à peu ses galons de grand favoris.
 
Pourtant rien ne laissait présager cette "ballade des gens heureux", surtout que ce sont les Azéris qui ouvrent le score en tout début de rencontre (54 secondes) par Éverton Cardoso, qui a profité d’une belle boulette du gardien André Sousa.
 
Pourtant, cela n’a pas semblé inquiéter le Portugal qui a égalisé la minute suivante avant de reprendre le dessus dès la 5e minute grâce à la rage de vaincre de Pedro Cary, qui sous des faux airs de Raul Maireles, est toujours l’homme des situations difficiles. 
 
Après cela, c’est très vite devenu un festival offensif. Pany Varela a alourdi la marque à 3-1 d’un pointu du pied, juste avant que Ricardinho, avec l’un des buts de la soirée, ne mette la Seleção définitivement à l’abri en marquant le 4-1, obligeant les Azéris à jouer en Power Play (sans gardien) dès la première période. Cela finira très vite par leur être fatal, puisque le magicien Ricardinho marquera de la tête (et c’est assez rare pour être souligné) juste avant la fin de la première période qui s’est conclue sur le score de 5-1.
 
Au retour des vestiaires et malgré leur Power Play, les Azéris se sont montrés incapables de bouger l’impeccable équipe Lusitanienne, qui va profiter du fait que leurs adversaires se retrouvent sans gardien, pour inscrire 3 nouveaux buts, signés Bruno Coelho et Ricardinho(2).
 
Victoire impressionnante donc pour les Portugais qui confirment leur statut de meilleure attaque de la compétition avec 17 buts marqués, bien loin devant le Kazakhstan, deuxième, avec 9 buts. Une victoire impressionnante (de par son ampleur) qui a laissé tous les observateurs bouche bée et qui positionne désormais la Seleção comme la grande favorite à la victoire finale, de bon augure avant la demi-finale de jeudi prochain face à la Russie, nation majeure du futsal et qui s’annonce électrique.
 

Résumé vidéo du Portugal 8-1 Azerbaïdjan

e-max.it: your social media marketing partner