Un match incroyable pour l’équipe Portugaise qui a été supérieure au Real Madrid pendant 70 m en plein Santiago Bernabeu, mais qui a terminé de façon bien cruelle ce Mercredi soir lors de la première journée de Ligue des Champions.

Ce résultat était bien trop cruel, après un match ou les lions ont été clairement au-dessus de leurs adversaires tant sur le plan tactique, que technique, le Sporting méritait vraiment de quitter le Santiago Bernabeu avec au moins (et encore…) le point du match nul.

Il est évident qu’il a manqué au Sporting cette petite pointe de chance qui lui aurait permis de briller parmi les étoiles.

Car malgré la défaite, il faut tout de même rendre hommage à cette équipe Portugaise, cette petite équipe presque inconnue, qui a de façon incroyable fait face au Real Madrid les yeux dans les yeux, je dirais même dominé le Real Madrid et ce,  en plein Santiago Bernabeu et c’est un fait tellement rare qu’il mérite d’être souligné.

Mais un enchainement de circonstances défavorables à permis au Real Madrid de reprendre peu à peu le dessus sur la rencontre. A commencer par l’expulsion (une fois encore) de Jorge Jesus du banc de touche, l’entraineur a fini la rencontre depuis les tribunes du Bernabeu et a clairement porté préjudice à son équipe. Ensuite il y eu des choix tactiques en fin de rencontre tout à fait discutables qui ont étrangement coïncidé avec le réveil Madriliste,  qui a pris forme avec le but magistral de Ronaldo.

Le Sporting a clairement perdu son impact physique au milieu de terrain avec le remplacement de Adrien, à partir de là, les lions ont totalement perdu la bataille dans la zone intermédiaire et on définitivement ouvert les vannes a l’avalanche offensive Merengue. De plus, à peine quelques minutes auparavant, le Sporting avait déjà procédé à un remplacement qui l’avait considérablement affaibli, un choix complétement incompréhensible, celui de retirer celui qui était le meilleur joueur du match jusqu’à présent, le Portugais Gelson Martins.

Hier c’était Gelson Martins le galactique

Car ça ne fait aucun doute, tout ceux qui à travers le monde ont assisté à la rencontre de Ligue des Champions n’ont retenu qu’un seul nom, Gelson Martins. Avec autant de stars sur la pelouse comme Ronaldo, Bale, Modric ou Benzema, celui qui a le plus brillé c’est le Portugais qui a été tout simplement EXCEPTIONNEL. Le Portugais était "on fire" et a fait tourner la tête à ses adversaires qui ne savait même plus quoi faire pour l’arrêter. Hier soir sur les réseaux sociaux le mot clé Gelson Martins était l’un des plus populaires. Les supporters Madrilènes eux-mêmes se sont rendus au talent de ce gosse qui fait un début de saison extraordinaire et qui promet déjà, d’être la continuation d’une lignée de grands joueurs formés a Alvalade comme Ronaldo, Figo, Nani et Quaresma. Il parait clair qu’il sera difficile pour Jorge Jesus de garder encore bien longtemps dans son effectif cette nouvelle perle qui a une clause libératoire de 60 millions d’euros. Le Sporting a d’ailleurs ironisé cette situations en postant sur les réseaux sociaux «Gelson Martins n’est pas à vendre».

Madrid était vert et blanc.

Autre point fort de cette soirée Européenne est l’ambiance des supporteurs Sportinguistes, ils se sont déplacés en grand nombre (environ 4000) pour assister à la rencontre et le moins que l’on puisse dire c’est que on n’entendait qu’eux. Ces 4000 supporters ont clairement été plus bruyants que le restant du public madrilène et surtout en tant que Portugais j’ai été honoré lorsqu’e ces supporteurs ont entonné en cœur l’hymne national Portugais. Un vrai bonheur…

En somme, en tant que passionné du football Portugais, j’ai pu assister à une soirée mémorable, n’a manqué que la victoire.

Que les lions avaient entre les mains, mais le destin en a voulu autrement...

e-max.it: your social media marketing partner