Lors d’un match étriqué et avec un arbitrage qui fera certainement couler beaucoup d’encre dans les prochains jours, le Sporting n’as pas été en mesure de prendre le dessus face à une talentueuse équipe de Dortmund pourtant privé de nombreux titulaires.

Le Sporting a raté le coche, avec cette défaite 2-1 à Alvalade contre les Allemands du Borussia Dortmund, les espoirs de qualification des lions on en prit un sacré coup. Les verts et blancs n’ont pas su prendre en main leur destin et n’ont pas été en mesure de profiter de la vague de blessures des hommes de Tomas Tuchel.

Pourtant les lions sont bien rentrés dans la rencontre, dès les premières minutes, les Lisboètes ont eu l’occasion de prendre l’avantage à deux reprises, la première sur une reprise de volée de Gelson Martins non cadrée qui passera bien au-dessus des buts Allemands, la seconde lors d’un face à face raté de Bryan Ruiz, qui s’est retrouvé seul sans réussite face au portier Allemand.

Le Sporting mettait la pression, mais est arrivé le tournant de la rencontre. L’attaquant Hollandais Bas Dost s’écroule dans la surface adverse et même si les images ne sont pas très claires, il semble effectivement que le défenseur de Dortmund tire le bras du buteur des lions, l’arbitre laisse coulé et dans la foulée, contre-attaque fulgurante des Allemands, Aubameyang remporte le duel physique avec Ruben Semedo et seul face à Rui Patricio, se permet de battre le gardien sur une superbe pichenette qui terminera au fond des filets, 1-0 pour Dortmund.

A partir de là le Sporting a clairement accusé le coup, se mettant à la merci de la machine jaune qui s’abattait tel une avalanche sur la défense Portugaise. Les Allemands ne tarderont d’ailleurs pas à aggraver la marque, puisque à la 42ème minute de la rencontre, Julian Weigl a profité d’une passivité extrême de la défense Sportinguiste pour marquer le deuxième but de la rencontre d’une frappe pied droit de l’extérieur de la surface.

A la mi-temps le Sporting avait déjà un pied à terre, mais les lions n’ont malgré tout pas baissé les bras, Raul José qui remplaçait Jorge Jesus suspendu, a décidé alors de faire rentrer en jeu Bruno César, un choix qui va s’avérer payant, puisque le Sporting va bénéficier d’un coup indirect a peine quelques minutes plus tard, et qui de mieux que Xuta Xuta pour mettre au fond ce genre d’occasion ? Le brésilien a fait honneur à sa réputation en réduisant le score sur d’une belle frappe placée, redonnant un peu d’éspoir en remettant ainsi son équipe dans la course. Les lions avait des raisons d’y croire et on reprit le dessus sur leurs adversaires, les portugais sont même revenus au score par l’intermédiaire de Coates, mais le but sera refusé par Mr Skomina pour une supposée faute sur Roman Buerki portier de Dortmund.

Encore une fois cette décision sera certainement contestée, puisque même si il semble y avoir un contact entre Bas Dost et Buerki, ce contact semble avoir été provoqué par un plongeon raté du portier face à un Bas Dost qui paraissait immobile et qui n’avait aucune intention de gêner le portier adverse.

Ce qui ajouteras certainement de l’huile sur le feu parmi les supporteurs Sportinguistes qui ne se gênent déjà pas pour siffler copieusement l’hymne de la Ligue des Champions à chaque fois qu’ils en ont l’occasion, en mémoire de la rencontre d’il y a deux ans face à Schalke 04.

Le Sporting ne reviendra malheureusement pas dans cette rencontre et s’incline donc 2-1 et même si les lions ont commis beaucoup d’erreurs, l’arbitrage ne sera pas non plus à mettre de côté lorsque Jorge Jesus fera le bilan de cette défaite avec ces joueurs.

e-max.it: your social media marketing partner