Ce soir ils on été grands, même mieux énormes, géants, le SL Benfica a remporté la victoire 2-1 au stade Vicente Caldéron face a l'Atlético Madrid lors de la deuxième journée de la phase de groupes de la Ligue des Champions et avec la manière.
 
Le stade Vicente caldéron a été illuminé par le talents des joueurs de Benfica. Ce Mercredi soir, les deux gamins de Benfica Nelson Semedo et Gonçalo Guedes se sont révélés au monde du football au cotés du Maestro Argentin Nico Gaitan qui a fait toutes les misères possibles et inimaginables aux défenseurs colchoneros.
Avec des joueurs aussi talentueux sur la pelouse ce soir, le Benfica ne pouvais que remporter la victoire face a un Atlético qui semblait a cour de solutions pour réussir a contrarier le jeu de cette grande, énorme équipe. 
 
Pourtant, la soirée avait mal commencé pour les hommes de Rui Vitoria, l'Atlético Madrid a débuté le match a cent a l'heure, et arrivait constamment a créer le danger dans la défense portugaise qui a tarder a se mettre en place, Benfica n'arrivait a menacer les buts de Jan Oblak uniquement en contre attaque, qui commençait souvent sur le coté droit occupé par l'incroyable gamin Nelson Semedo.
Mais en ce début de match, c'était bien l'Atlético qui avait le dessus, et après plusieurs occasions dangereuses, les colchoneros finissent en toute logique par ouvrir le score par l’intermédiaire de Angel Correa a la 23ème minute sur une superbe passe du Français Griezman.
 
C'est après avoir concédé le but que les joueurs de Benfica se sont rebellés, et a partir de ce moment la, les Portugais se sont réveillés et ont initiés la révolte qui les emmèneras a la victoire.
Et c'est par l’intermédiaire du maestro Nico Gaitan que Benfica revient au score en marquant une superbe demi volée sur un centre de l'inévitable Nelson Semedo, Benfica égalise juste avant la mi-temps pour le plus grand bonheur des quelques 3 000 supporteurs Benfiquistes qui ont fait le déplacement a Madrid.
 
Benfica débute la deuxième mi-temps de la même façon qu'il avait terminé la première, c'est a dire en mettant la pression dans la défense Madrilène, et cette pression sera payante, puisque a la minute 51, Gaitan sur le coté gauche effectue un centre magnifique vers le jeune Gonçalo Guedes, qui a angle fermé réussi a tromper le gardien Jan Oblack et permet a Benfica de prendre l'avantage dans ce duel Ibérique.
A partir de la, Benfica a tranquillement contrôlé un match qui devenait de plus en plus tendu sur le terrain, avec de nombreuses altercations entre les joueurs, qui a obligé l'arbitre a intervenir a plusieurs reprises afin de calmer les esprits.
L'Atlético terminera le match avec 3 attaquants axiaux pour tenter de tromper la défense Portugaise, mais les aigles tiennent bon, même si Julio Cesar a du effectuer une double parade d'abord sur une frappe de Tiago, et sur la reprise de Correa qui rate son face a face avec le gardien Brésilien.
Qu'a cela ne tienne, Benfica obtient une victoire plus que méritée, et met fin a sa série de 15 matchs sans victoire face a des équipes Espagnoles.
 
Avec ces 3 points, Benfica est leader de son groupe devant l'Atlético Madrid, et confirme que le Portugal est une grande nation du football.
e-max.it: your social media marketing partner