Battaglia Goal Plzen

Un adversaire hargneux sur un terrain boueux, devant un public hostile, un penalty et un festival d’occasions manquées, tous les ingrédients étaient réunis pour faire trembler le Sporting sur la pelouse de Plzen ce jeudi soir, mais malgré toutes ses adversités, les lions ont réussi à valider leur ticket pour les quarts de finale de l’EuropaLeague


Après un avantage obtenu à l’aller (2-0), le Sporting avait toutes ses cartes en mains pour aborder tranquillement ce match retour, mais malheureusement pour les joueurs de Jorge Jesus, c’est tout l’inverse qui s’est passé, l’objectif de la qualification a certes été atteint, mais sous une souffrance largement évitable.


Car dès le début, ce sont les Tchèques qui ont ouvert la marque dès la 6e minute sur une tête du Slovaque Bakos. Et à part le but peu de choses à ajouter dans cette première période on l’on a vu un Sporting complètement amorphe et avec ses principales stars complètement en manque d’inspiration, à l’image de la demi-volée de Bryan Ruiz, qui pratiquement seul face aux buts, s’est envolée largement au-dessus des tribunes.


La mi-temps n’aura rien changé, même si le jeu s’est tout de même animé un peu plus, mais les supporteurs des verts et blancs ont dû s’arracher les cheveux, car après l’immanquable de Bryan en première mi-temps, c’est Acuna qui, après un mauvais dégagement du gardien sur une frappe de Bruno Fernandes, s’est lui aussi illustré par la négative en trouvant le poteau d’abord et ensuite en ne cadrant pas du tout sa reprise qui a fini largement au-dessus. À force de gâcher des occasions et devant un public hostile, sur un terrain délabré, les lions ont commencé à trembler et les choses vont empirer quand Bakos va inscrire le deuxième but des Tchèques qui varemettre les deux équipes à égalité. Les lions vont malgré tout avoir l’opportunité de réduire la marque, mais Bas Dost va manquer le penalty dans les toutes dernières minutes et Bruno Fernandes habituellement létal, va scandaleusement manquer la reprise envoyant les deux équipes vers les prolongations.


Et c’est  que Battaglia va délivrer le Sporting d’une tête rageuse à la 105e minute, la défaite suffira aux verts et blancs pour se qualifier pour les quarts de finale, même si cette autant de souffrance aurait largement pu être évitée…


Résumé vidéo du Plzen 2-1 Sporting CP :

e-max.it: your social media marketing partner