Le Sporting a arraché sa qualification pour les seizièmes de finales de l’Europa League, lors d’un sprint final dans lequel les lions se sont imposés 3-1 au stade d’Alvalade face au Besiktas de Ricardo Quaresma ce jeudi soir.

Le Sporting n’avait pas le choix, il fallait une victoire face aux turques afin de poursuivre l’aventure Européenne, et ils l’on fait. Etant donné l’importance de cette rencontre, Jorge Jesus n’a pas fait tourner son effectif comme il en l’habitude lors des matchs de Ligue Europa, et a mis toute l’artillerie lourde à sa disposition pour cette rencontre.

Pourtant sur la pelouse, le Sporting n’était que l’ombre de lui-même, les joueurs ont enchainés les passes ratés qui finissaient la plupart du temps dans les pieds de l’adversaire, la défense a également enchainés les erreurs défensives qui n’ont juste pas profité à Besiktas seulemen,t parce qu’ils ne devaient pas s’attendre à des erreurs aussi grotesques et sévères. Le Sporting soufrait du jeu musclé de son adversaire qui repoussait facilement les attaques des hommes de Jorge Jesus. C’était surement le Sporting le plus mauvais de cette saison, que l’on a vu lors de cette première mi-temps qui terminera sur un score nul 0-0.

Afin de remédier à la situation Jorge Jesus a décidé de parier sur la nouvelle perle des lions Gelson Martins, pour mettre un peu de vitesse et de piment dans cette seconde période. Et cela a marché, malgré des maladresses qui persistait dans le jeu des lions, le match a repris un peu de couleurs et de vitesse. Mais une hésitation de Joao Perreira a permis aux turques d’ouvrir le score sur un but de Mario Gomez, ce qui a silencier le stade d’Alvalade. A ce moment-là de la rencontre Besiktas était en tête du groupe et le Sporting était éliminé.

Mais à partir de là tout a changé, les lions ne se sont pas laissés abattre et ont continué d’y croire. A force d’insister le Sporting finira par égaliser sur un but rageur de Islam Slimani qui avait pourtant poussé trop loin la balle sur son contrôle, mais avec la rage de vaincre l’Algérien arrivera plus vite sur le ballon que le gardien turque et permet ainsi au Sporting de revenir dans le match.

A partir de là le match a complétement changé, le Sporting allait alors entamer une remontée spectaculaire en à peine 10 minutes.

A peine 5 minute après le but de Slimani, Joao Mario libère Bryan Ruiz qui va venir fusiller les buts de Zengin, le Sporting était alors qualifié et le Besiktas passe de premier du groupe a éliminé. D’ailleurs les coéquipiers de Quaresma ont été complétement paralysés par le réveil des lions, et n’ont pu qu’admirer impuissants, un retour qui force l’admiration. A nouveau 5 minutes après le deuxième but, les lions vont aggraver la marque grâce à un superbe but de Theo Gutierrez qui a cassé les reins d’un défenseur avant de mettre le ballon au fond des filets et de tuer la rencontre.

Le Sporting finit donc par se qualifier pour le prochain tour de l'Europa League grâce à un superbe renversement de la situation, et rejoint ainsi Braga qui était déjà qualifié, et le FC Porto qui a été éliminé de la Ligue des Champions ce Mercredi soir.

e-max.it: your social media marketing partner