Cet après-midi a eu lieu la conférence de presse afin de présenter José Peseiro en tant que nouvel entraineur du FC Porto. Le nouvel homme fort des dragons est connu comme l’homme du « presque » après avoir presque tout gagné avec le Sporting.

La tâche s’annonce très difficile pour José Peseiro qui va avoir la lourde tâche de remettre à flots cette équipe du FC Porto en manque de confiance après 2 années passées sous le commandement de Julen Lopetegui.

Cependant l’entraineur Portugais ne compte qu’un seul titre en 24 ans de carrière, c’était en 2013 lorsqu’il a remporté la « Coupe de la Ligue » avec le SC Braga. Pourtant il a presque remporté le championnat et la Coupe de l’UEFA lors de son passage au Sporting en 2005, retour sur une carrière atypique.

Les débuts:

José Peseiro a commencé sa carrière d’entraineur en 1992 à l’Uniao de Santarem club qui milite en district de Ribatejo. S’en est suivi l’Uniao de Montemor 2 ans plus tard (1994) club avec lequel il a obtenu la promotion en deuxième division B (ancienne D3).

En 1996 il rejoint le l’équipe d’Oriental club historique de la ville de Lisbonne, avec lequel il finira a la deuxième place de la deuxième division B en 97/98 et a la sixième place en 98/99.

 

En 1999 José Peseiro quitte le continent et rejoint le Nacional da Madeira, club qui à l’époque était inconnu du grand public avec lequel il va remporter le championnat de deuxième division B (ancienne D3) en finissant en tête de la zone sud. En 2000 il réussit à maintenir le Nacional da Madeira en D2 en finissant a la 7ème place du classement. L’année suivante (2001/2002) il réussit l’incroyable exploit de faire monter ce petit club de l’Ile de Madeire en première division Portugaise en finissant 3ème de la D2 et commençait déjà à attirer les regards. L’année suivante, le club réussit à se maintenir en D1 en terminant 11ème du classement et le Nacional ne quittera plus jamais l’élite jusqu’à aujourd’hui.

L' aventure Galactique:

Mais c’est en 2003 qu’il va se faire connaitre du grand public, lorsque Carlos Queiroz va lui proposer le poste d’entraineur adjoint  dans le plus grand club du monde, le Real Madrid, ou il a travaillé avec les plus grands joueurs de la planète Zidane, Figo, Raul Beckham…

Cette saison fut à l’image de Peseiro, puisque après un début de saison en grande pompe le Réal s’écroule lors des dernières journées de championnat pour finir 4ème de la Liga. Ce fut peut être aussi le début de sa malédiction puisqu’il a presque gagné la coupe du roi, en s’inclinant en finale face a Saragosse. En ligue des champions le Réal n’a pas correspondu aux attentes en se faisant éliminer dès les quarts de finale contre Monaco. Le duo Portugais finît par être limogé en fin de saison.

L'année du presque:

Après le fiasco Madrilène, Peseiro revient au Portugal  en 2004/2005 pour prendre les commandes d’un grand, en l’occurrence le Sporting Portugal. Comme au Réal, la première partie de saison fut très bonne, les lions ont dominé le championnat, et se sont hissés jusqu’en finale de la Coupe UEFA. Malheureusement pour lui, la fin de saison fut bien moins glorieuse puisque le Sporting perdit le titre de champion face à son plus grand rival (Benfica) lors des dernières journées de championnat en s’inclinant au stade la luz après une boulette de Ricardo. En Coupe de l’UEFA l’histoire ne fut pas meilleure, puisque le Sporting s’est incliné en finale de la compétition devant son publicau stade José d' Alvalde. Le Sporting menait 1-0, mais s’est fait remonter, et s’incline au final 3-1 face aux Russes du CSKA Moscou. Cette année fut connue comme l’année du « presque » et restera éternellement associée à José Peseiro.

L’année suivante fut encore plus mauvaise, l’entraineur Portugais fut limogé au bout de 11 journées de championnat faute de résultats, et Paulo Bento lui succéda.

L'éxil:

Après ce nouvel échec la carrière de Peseiro prit un autre tournure, puisqu’il quitta le pays pour une destination exotique en 2006, ou il fut nommé à la tête du club Saoudien de « Al Hilal », un an après il prit les rennes du Panathinaikos  ou il ne restera qu’une seule saison.

En 2009 il partit en Roumanie entrainer le Rapid Bucarest mais il quitta le club en cours de saison pour devenir sélectionneur de l’Arabie Saoudite pendant 3 ans jusqu’en 2011.

Le retour:

En 2012/2013 il retourne au Portugal pour prendre les commandes du SC Braga avec lequel il fera plutôt une bonne saison et remporta son premier titre, en remportant la coupe de la Ligue. Il quittera les Bracarenses à la fin de la saison après avoir finit 4ème du championnat.

 

José Peseiro passera ensuite trois saisons à l’abri des regards en Iran (Al-Wahda 2013/2015) et en Egypte depuis 2015 (Al Ahly) avant de revenir sous les feux des projecteurs après avoir été nommé ce Mercredi comme nouvel entraineur du FC Porto afin de succéder à Julen Lopetegui.

 Sera-il capable de mettre les dragons sur le chemin des titres après deux ans de disette ?

 

 

 

 

e-max.it: your social media marketing partner