Maro Silva Watford
Après un début en grande pompe en Premier League, Marco Silva finit par quitter les Hornets par la petite porte. La direction a finalement choisi de se séparer de l’entraineur et justifie son choix par une détérioration significative des résultats de l’équipe, après que le Portugais ait été abordé par un autre club, sans en révéler le nom.
Pourtant si l’on recule à la mi-novembre, il n’est pas difficile de trouver des rumeurs de l’intérêt d’Éverton concernant Marco Silva, qui était alors le favoris à la succession de Ronald Koeman et l’on peut donc sans trop se mouiller, affirmer qu’Éverton est le club qui aurait mis le feu aux poudres dans les relations entre le Portugais et sa direction.
 
Après un début de saison fantastique, Watford occupait la 4e place de Premier League à la 8e journée, les résultats ont peu à peu commencé à se détériorer, coïncidant curieusement à une période où Marco Silva était associé à Éverton, avec notamment une série de 8 défaites lors des 11 dernières rencontres. Pourtant la direction des Hornets assure que Marco Silva était le bon choix :
 
"ce fût une décision difficile et le choix n’a pas été une partie de plaisir. Le club est convaincu que le recrutement de Marco Silva était largement justifié et, s’il n’y avait pas eu cet abordage injustifié d’un rival de Premier League pour garantir ses services, le club aurait continué d’enchainer les succès avec le Portugais à sa tête.
Le catalyseur de cette décision a été cet abordage injustifié et c’est ce qui a provoqué, selon la direction, dans l’engagement et les résultats au point que le futur à long terme de Watford ait été remis en cause.
Pour la sécurité et le succès du club, l’administration a décidé d’effectuer un changement", peut-on lire dans le communiqué officiel des Hornets.
e-max.it: your social media marketing partner