Portugal 2-0 Norvège

Elles vont de surprise en surprise, après avoir battu la Chine (16e nation mondiale) par 2-1, avoir tenu en échec l'Australie (4e nation Mondiale) 0-0, les Portugaises ont, ce lundi soir, réalisé un nouvel exploit en s'imposant pour la deuxième fois dans la compétition, face à la puissante sélection Norvégienne sur le score de 2-0 au stade Municipal de Bela Vista 

 

pub articles

 

La "supériorité" des Norvégiennes n'a été constatée que sur le papier, car sur le terrain, les reines étaient lusitaniennes. Dominantes, entreprenantes, avec une rigueur et une intensité qui les caractérisent si bien, les Portugaises sont entrées très fort dans la rencontre.  

 


Dès le début elles ont empêché le jeu des Scandinaves avec un pressing suffocant et constant, qui obligeait leurs adversaires à commettre des erreurs défensives, dans lesquelles s'engouffraient Claudia Neto et Diana Silva. C'est d'ailleurs des pieds de la capitaine (en grande forme) qu'est arrivé la première grosse occasion de but. La joueuse de Wolfsburg a déclenché une frappe placée, qui sera repoussée par la portière dans les pieds de Vanessa Marques qui frappera au-dessus des buts. Mais ce n'était que partie remise, puisque quelques minutes plus tard (36'), Claudia Neto (encore elle), va s'engouffrer dans la défense et subir une faute à l'entrée de la surface, obtenant ainsi un coup franc dangereux. Un coup de pied arrêté qu'elle convertira elle-même pour une sublime ouverture du score en faveur de nos Meninas 


Dès le début de la seconde période, on va retrouver notre capitaine en action qui, d'une superbe passe va trouver Diana Silva pour le deuxième but de la partie (49'). Les Portugaises auraient pu alourdir encore leur avantage si Gessica Silva (entrée en cours de jeu) ne s'était pas autant enflammée en voulant démontrer ses talents en 1 vs1 et qui lui amèneront à compliquer une situation qui aurait pu être en fait, beaucoup plus simple. 

Peu importe, nos Meninas s'imposent face à un dinosaure du football mondial féminin et garantissent une qualification historique pour le match de la 3e place, où elles affronteront à nouveau l'Australie comme le dictent les règles de la compétition.  Les meilleures premières des 3 groupes s'affrontent pour la finale et la moins bonne des premières affronte la meilleure deuxième (le Portugal) pour le match de la 3e place. Car malgré le fait que les portugaises n'ont encaissé qu'un seul but, elles finissent à la seconde place du groupe A à égalité de points avec les Australiennes, mais avec un goal average inférieur 6-3 contre 4-1.  Une prestation historique de la part de nos guerrières qui en plus d'avoir démontré leur notable progression face aux grands requins de du football féminin, ont aussi, et quoi qu'il arrive, décroché une marque historique dans la compétition.     

 

Résumé vidéo du Portugal 2-0 Norvège:

e-max.it: your social media marketing partner