On peut tous pousser un « ouf » de soulagement, on peut être heureux et fiers de notre sélection qui est désormais en quarts de finale de l’Euro 2016, même si il aura fallu attendre les dernières minutes de la prolongation pour voir le but salvateur de Ricardo Quaresma.

Car si on doit bien retenir une chose de cette rencontre, c’est le résultat. Car le match a été loin d’être flamboyant, ce qui a été plutôt surprenant surtout de la part de deux sélections comme la Croatie et le Portugal.

D’un côté on  avait l’équipe qui avait le plus frappé au but de la compétition (le Portugal), et de l’autre une sélection Croate aux jeux flamboyant qui a réussi à battre les champions en titre Espagnols.

Ceci avait tout pour être une affiche des plus aléchantes.

Au lieu de ça, on a assisté à un match fermé, ou les défenses avaient clairement pris le dessus sur les joueurs offensifs.

Le match a pourtant pris un peu plus de rythme en seconde mi-temps, avec l’entrée du joueur du Bayern Munich, Renato Sanches, mais la vigueur de la nouvelle coqueluche Portugaise n’était pas suffisante pour empêcher le match de se diriger vers la, ou tout le monde s’y attendais, les prolongations.

La première mi-temps de la prolongation a apporté encore du même, soit un match fermé, physique et très tactique.

Seulement, aucune des deux sélections ne voulait parier sa qualification sur la loterie des tirs aux buts, c’est donc dans les 10 dernières minutes que le match s’est complétement enflammé.

D’abord par la Croatie, qui a tenté de surprendre le Portugal, et s’est notamment procuré une occasion qui heureusement n’as pas fait mouche, puisque elle aura échoué sur le poteau droit de Rui Patricio.

Et c’est en réponse à ces deux occasions Croates, que le but libérateur est arrivé.

 Pendant que notre cœur battait la chamade après la pression Croate, le jeune prodige et homme du match, Renato Sanches, récupère le ballon dans sa moitié de terrain défensive, et crache ses poumons pour entamer une  cavalcade fougueuse balle au pied vers les buts adverses, avant de faire une passe a Nani qui trouve isolé Ronaldo grâce à une de ses passes dont lui seul a le secret, à ce moment-là, on a tous levé les bras en s’attendant à un nouveau but de notre Cricri national qui décroche une frappe puissante qui sera déviée par le gardien Subasic, mais heureusement Quaresma a suivie l’action, et il n’avait plus qu’à la pousser au fond des buts vides, de la tête.

Le Portugal été libéré, les supporters Portugais ont enfin pu crier de joie et fêter comme il se doit, pendant que les Croates étaient à terre et que leurs supporters pleuraient a grosses larmes.

Soulagement final après que l’arbitre Espagnol ai sifflé la fin de la rencontre, qui envoi enfin le Portugal en quarts de finale de la compétition Jeudi prochain au stade vélodrome face aux Polonais.

e-max.it: your social media marketing partner