La Seleçao a eu du mal à passer la seconde ce dimanche soir contre la Lettonie, à la 67ème minute du match, les Lettons égalisaient la partie, mais un jour, un grand homme a dit, les buts c’est comme le ketchup, ça a du mal à sortir mais quand ça sort, ça fait mal et ainsi fut…


C’était le dernier match de l’année pour la Seleçao et autant dire que ce n’était pas facile, bien qu’experts en ce genre de situations, les Portugais ont eu du mal face au mur en béton de cette défense Lettonne.

Dès le début de la rencontre, Cristiano Ronaldo a bénéficié d’un penalty après une faute sur Nani, l’astre Portugais ne se fit pas prier, ouvrant le score pour le Portugal dès la 28ème minute de la rencontre et à partir de là, plus rien, si ce n’est quelques brèves tentatives qui se fracassèrent amèrement sur cette solide défense composée de huit éléments Lettons.

Au retour des vestiaires, on a vu un Portugal avec de meilleures intentions, qui semblait vouloir en finir avec l’incertitude de la rencontre et mettre un point final. Et cricri en eu l’occasion, à travers un penalty qu’il ratera malheureusement pour lui et un léger doute commençais à s’installer dans l’air. Les Lettons l’on senti et en ont profité, pour revenir au score sur une claire désatention de la défense Portugaise qui clairement, y croyait moins que son adversaire, laissant Zjuzins qui venait de rentrer dans le match égaliser, faisant planer le silence en plein stade de l’algarve. Mais ce fut de courte durée, car l’entrée en jeu du magicien Harry Potter (Quaresma) fût comme bien souvent, décisive. L’ailier du Portugal a appliqué un centre parfait pour le deuxième but du Portugal, marqué par William Carvalho, son premier en Selection Nationale.  Ensuite est également entré en jeu la nouvelle terreur des pelouses, Gelson Martins qui a grandement contribuer à faire paniquer ce mur Letton, pendant que Quaresma cherchais inlassablement les centre. Et là, on a vu du grand art, puisque Cristiano Ronaldo a marqué le troisième but, d’une superbe volée, un vrais chef d’œuvre, à voir et à revoir. Bruno Alves contribuera lui aussi avec un but dans le temps additionnel de la rencontre, score final 4-1, mais le Portugal compte toujours trois points de retard par rapport à la Suisse dans ce groupe B de qualification pour la Coupe du Monde 2018.

Il faudra prendre son mal à en patience pour revoir la sélection, prochain match le 25 Mars 2017 contre la Hongrie, adversaire bien connu des Portugais après les avoir affrontés pendant l’Euro 2016.

Classement du Groupe B de qualification pour la Coupe du Monde:

 

 

e-max.it: your social media marketing partner