Le Portugal veut rééditer l’exploit en Russie
Après le superbe parcours réalisé en France il y à peine moins d'un an, le Portugal s'apprête à débuter la Coupe des Confédérations avec 15 des joueurs champions d'Europe 2016. Son nom étant cité comme l'un des grands favoris à la victoire finale.
 
 
L'objectif du Portugal est donc parfaitement clair, ne revenir que le 3 juillet prochain et avec la Coupe dans les bagages afin de présenter au pays le deuxième trophée majeur de l'équipe en moins d'un an et confirmer notre Seleção comme l'une des nations majeures du football mondial
Pour cela, on peut compter sur un effectif complet, expérimenté et bien fourni dont 15 d'entre eux ont participé à la fantastique épopée de l'Euro 2016 en France
 

Une base solide 

 
Pourquoi changer une équipe qui gagne ? Car au final seul un tiers de l'équipe qui a remporté l'Euro 2016 est absente. Certains pour cause de force majeure, comme Anthony Lopes et João Mario. D'autres parce qu'ils ont fait leurs temps, comme Ricardo Carvalho, Vieirinha, Eduardo, d'autres en revanche par choix du sélectionneur comme Éder, héros de la finale, Renato Sanches, rétrogradé en U21 et Rafa Silva
 
Du côté des nouveautés, on peut souligner l'entrée de plusieurs jeunes joueurs, comme André Silva qui vient tout juste de signer au Milan AC, ou encore Gelson Martins l'une des grandes révélations du championnat qui est déjà courtisé par la moitié des colosses Européens, tout comme Nelson Semedo, sans oublier Bernardo Silva écarté de l'Euro a la dernière minute et qui a réalisé une saison monstrueuse. 
 
Bref, l'effectif est là, les joueurs sont là et la mayonnaise (ou le ketchup, à votre préférence) semble avoir pris entre André Silva et Cristiano Ronaldo qui sont en train de cartonner lors des qualifications pour le mondial, ensemble ils forment le nouveau visage de la Seleção, une forme qu'ils doivent confirmer face à des équipes plus réputés et ça commence dés demain (dimanche) face à la puissance de feux Aztèques...
 

La Tricolor pour débuter 

 

La Seleção va débuter la compétition face à un autre des grands favoris du tournoi, l'équipe du Mexique qui compte en son sein des joueurs de renom ainsi que certains bien connus du championnat Portugais
 
Seule équipe présente dans la compétition à avoir remporté la Coupe des Confédérations, les Aztecas sont venus en Russie avec la ferme intention de remporter à nouveau le tournoi. 
Composée d'éléments évolués techniquement comme Carlos Vela, Giovanni Dos Santos, Chicharito, Marco Fabián, Andrés Guardado, Javier Aquino et des joueurs bien connus au Portugal comme Raul Jimenez (Benfica), Miguel Layun, Héctor Herrera (FC Porto) et Diego Reyes sans oublier le vétéran Rafael Marquez, les Mexicains seront le plus gros adversaire du Portugal dans ce groupe A. 
 
La Russie, pays hôte, qui joue devant son public et la faible Nouvelle-Zélande sont les deux autres équipes qui composent le groupe, mais aussi, celles qui paraissaient les plus faibles... 
 
Vous l'aurez compris, le premier match face au Mexique est d'une importance capitale, si les Portugais réussissent à entrer dans la compétition du bon pied ( comprenez avec une victoire) il sera difficile d'empêcher la Seleção d'atteindre les demi-finales et pourquoi pas d'aller au bout. 
 
Surtout que se qualifient pour le prochain tour, les deux premiers de chaque groupe, et seule une catastrophe empêcherait l'équipe " das quinas " d'y accéder.
 

Autres favoris... 

 
En plus du Portugal et du Mexique, l'Allemagne et le Chili sont les deux autres favoris à la victoire finale et ces 4 équipes devraient sauf surprises, figurer dans le dernier carré de la compétition. 
 
Une fois atteint ce stade, la sélection devra se montrer à son meilleur niveau pour ne pas remettre les pieds au Portugal avant le 3 juillet, avec on l'espère la Coupe en mains, afin de pouvoir la partager avec tout un pays qui saura les recevoir comme il se doit et peut-être que certains d'entre vous y seront déjà pour participer à la fête. 
 
e-max.it: your social media marketing partner