A 11 jours du derby de Lisbonne, le président du Sporting Bruno De Carvalho, a créé une fois encore la polémique lors d’un entretien à« Radio Renascença », le leader des lions dit s’attendre à des coups bas de la part de Benfica, demande à la Ligue de prendre ses responsabilités, et a même été jusqu’à réclamer la rétrogradation des aigles.

« Pour que ce derby soit le roi de la confusion et de la poussière, il ne manquerais plus que Benfica profite ces derniers jours avant le match pour mettre sur la table les procès réclamés a Jorge Jesus . Je ne serais pas étonné que la petitesse stratégique de  Benfica passe par là. Je me réfère aux procès célèbre, absolument ridicule, contre Jorge Jesus . Nous verrons, et que les gens soient attentifs à cela, de quoi est capable Benfica pour arriver à ses fins. Nous avons déjà pu constater que oui. De la part de Benfica on peut s’attendre tous les coups bas possibles. Et dans ce cas, si ces méthodes se confirment, le plus ridicule possible».

Le président Sportinguiste  a précisé ne pas chercher a créé la polémique :

« Cela dérange d’essayer de faire en sorte que les clubs n’aillent pas dans des hôtels , montrer et parler de documents confidentiels des club à la télévision , ne pas avoir le courage d’assumer que jeter des fumigènes sur des familles est un acte condamnable , mais au Portugal le folklore et la lâcheté commis à l'étranger ne comptent pas. Il y a une série de choses qui n’aident pas, mais pour lesquelles il n’est pas nécessaire de faire pas de faire des histoires. Nous allons nous concentrer sur ce qui est important, comprendre comment il est possible que les clubs font des affaires à 4,8 millions au lieu de six millions. Il ne faut pas prétendre que tout cela est au destiné à enflammer les choses. Le Football vit tous les jours, des matchs importants se produisent chaque jour, ce n’est pas une raison pour arrêter de parler de choses qui sont importantes, étranges et qui manque de transparence. »

Le dirigeant des lions a même été plus loin encore en demandant la relégation de ses rivaux Benfiquistes :

« Lorsque a Benfica il y a une machine de propagande qui dit que Sporting devrait être relégué [affaire cardinal ], il appartient à la Fédération de voir si tout cela se règle avec 183 euros , pas pour moi, il me semblerai juste que la seule sanction logique soit la relégation du club ».

Le derby qui opposera le 25 Octobre Benfica a Sporting, s’annonce comme le plus chaud de ces dernières années, avec la guerre entre les deux institutions, et le retour de Jorge Jesus au stade de la luz.

e-max.it: your social media marketing partner