Malgré une domination sans partage sur son adversaire, Benfica s’est fait peur au stade  « Cidade de Barcelos », face au modeste club de Vianense, lors du 3ème tour de la Coupe du Portugal. Il aura fallu attendre le but libérateur de Jardel en fin de match pour garantir la qualification.

Le manque d’efficacité des aigles aurait pu couter très cher ce soir, face à Vianense club qui milite en 3ème division Portugaise, Benfica a gâché bon nombre d’occasions de se mettre à l’abri dans la rencontre.

Les hommes de Rui Vitoria sont rentrés sur la pelouse avec beaucoup de détermination, en dominant le match, et en ne laissant aucune chance à leurs adversaires. Malgré tout, il aura fallu attendre la minute 38 pour l’ouverture du score. Sur corner, l’ailier Marocain Carcela, a fusillé le gardien sur avec une superbe demie volée, qui permet à Benfica de mener au score 1-0 a la mi-temps .

Au retour des vestiaires, les aigles sont revenus encore plus forts, en laissant leurs adversaires au bord de l’Asphyxie.  Les occasions se succèdent, Mitroglou trouve le poteau, ensuite Pizzi qui frappe a quelques centimètres au-dessus, le jeune Victor Andrade a échoué face au gardien de Vianense, Pizzi encore, et Carcela il pleuvait des occasions pour Benfica, mais le ballon ne voulait pas rentrer.

Et à la minute 80, Coulibaly été le protagoniste d’un grand moment de football, le joueur de Vianense a traversé le terrain, et a déclenché une violente frappe à 30 mètres des buts benfiquistes qui termine en pleine lucarne. Un but incroyable et Benfica commençait à trembler.

Alors que le match était déjà dans le temps additionnel, Jardel marquera le but salvateur de la tête sur un corner, un but qui permet à Benfica d’obtenir sa qualification pour le prochain tour, il s’en est fallu de peu.

e-max.it: your social media marketing partner