Le Sporting a publié sur les réseaux sociaux, un communiqué de presse, dans lequel les lions annoncent avoir instauré une procédure disciplinaire envers l’ailier péruvien André Carrillo.

Le joueur est ainsi suspendu de toute activité professionnelle, et il lui a été expressément interdit de se rendre au centre d’entrainement, et au stade d’Alvalade.

Toujours selon le communiqué du club, le joueur se serait engagé dans un nouveau projet sportif, autre que celui du Sporting Clube de Portugal. Le club assure que les dirigeants se sont réunis à plusieurs reprises avec André Carrillo et son représentant légal « Helio Casaretto » en vue du renouvellement du contrat de travail qui expire en Juin 2016.

La première fois, le péruviens a présenté lui-même les conditions sous lesquelles il serait prêt a prolongé son engagement avec le Sporting, les dirigeants ont étudié cette proposition et l’on accepté,  mais le joueur est revenu sur sa parole au moment de la signature, et a refusé l’offre.

Il y a eu ensuite une deuxième proposition, celle-ci a l’initiative du Sporting, le club avait considérablement amélioré la première offre, le joueur avait accepté cette proposition, et encore une fois Carrillo aurait fait marche arrière au moment de la signature.

La goutte d’eau qui aurait fait déborder le vase, serait lorsque ce Vendredi, le représentant de Carrillo aurait annulé une nouvelle réunion de négociations, argumentant que il n’y avait pas lieu de poursuivre les négociations. Et c’est donc suite à cela que le Sporting a décidé de suspendre le joueur, donnant suite à cette palpitante telenovela qui dure depuis cet été.

Rappelons que le contrat de Carrillo  expire en Juin 2016, et que le Péruvien a déjà été associé à plusieurs clubs, parmi lesquels y figurent le FC Porto, et le FC Valence de Nuno Espirito Santo.

e-max.it: your social media marketing partner